Les filles au chocolat, tome 5 : coeur vanille de Cathy Cassidy

08:00

Honey n'a pas toujours pris le bon chemin pour son avenir. Après son énième passage à vide, elle se voit l'opportunité de vivre à l'autre bout du Monde auprès de son père. Ce nouveau départ qui lui tend les bras ne sera pas aussi facile à cause d'un réseau social, Spider web, qui va chambouler sa vie à nouveau.

Arrivera-t-elle à faire la part des choses ?
Sa nouvelle vie sera-t-elle salutaire ?


Honey est l'aînée d'une fratrie de quatre enfants. Depuis le divorce de ses parents, elle en veut à la Terre entière pour tous ses malheurs. Puis ça ne sait pas arranger avec le nouveau compagnon de sa mère et sa fille qui lui a piqué son petit ami. Dans les précédents tomes, on découvre toutes ses frasques et la dernière aura pour conséquence de l'envoyer en Australie auprès de son père pour se reconstruire.

"Voilà pourquoi il ne faut jamais s’ouvrir à personne. On finit toujours par être déçu et blessé."

À vrai dire, je ne m'attendais pas trop aux situations que devra affronter Honey dans sa nouvelle vie loin de sa mère et de l'Angleterre. Dans un premier temps, Honey est aux anges car c'est ce qu'elle a toujours rêvé. Mais dans un second temps, elle se rend compte que sa vie en Angleterre n'était pas si mal que ça.

Le voyage qu'effectue Honey va lui ouvrir les yeux sur pas mal de chose et surtout elle va subir un harcèlement qui va la rendre impuissante et sans soutien des personnes qu'elle aime. Mais en réalité, c'est un peu l'histoire de l'appel au loup, à la fin, on n'y croit plus jusqu'à ce qu'il arrive.

"On pourrait croire que seules les choses dures et tristes nous atteignent. C’est faux. Les belles choses aussi, parce qu’elles ont le pouvoir de faire fondre ce qu’on croyait geler à jamais.
Le problème, c’est qu’il est trop tard."

C'est donc une histoire basé sur le cyber harcèlement qui est tout aussi tragique que le harcèlement morale en lui-même car on ne sait pas qui se trouve derrière l'écran. Cathy Cassidy traite une fois encore d'un sujet d'adolescent à la perfection qui frôle même l'excellence en mettant en avant quelques scènes qui m'ont émue et qui pousse à réfléchir.

Cœur vanille fut une lecture assez animé que j'ai appréciée sur le nouveau départ de Honey. On en apprend également sur la vie Australienne et sur les erreurs que l'on commet sans s'en rendre compte.

"Avec précaution, je glisse mes dessins dans le rabat de ma valise. Ces autoportraits illustrent très bien la crise que je viens de traverser. Après m’être effondrée et reconstruite je ne sais combien de fois, j’ai enfin réalisé que je ne serais plus jamais la petite fille parfaite d’autrefois, celle d’avant le départ de mon père. Car pendant tout ce temps, je me suis raccroché à une image qui était loin de la réalité."

4/5.
2014. Jeunesse. Éditions Nathan. 289 pages. 14€90.
Existe en version numérique.


You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram