Psi-changeling, tome 1 : esclave des sens de Nalini Singh

08:00

Depuis 1979, les émotions des psi ont été supprimées. Sasha sait qu'elle est différente de ses aînés. Elle doit traiter avec le chef d'une meute de léopard, Lucas, qui est un changeling. Les deux êtres qui sont totalement opposé par leurs émotions vont découvrir un univers qui risquerait de les déstabiliser.

Quels sont les évènements qui vont rapprocher Lucas et Sasha ?
Arriveront-ils à s'entendre ?


Sasha est une psi cardinal qui n'a aucune spécialité. Alors qu'elle ne devrait ressentir aucune émotion, elle doit s'enfermer et se protéger pour que les siens ne la trouve pas pour l'enfermer dans un endroit où elle risque de mourir ou de subir une lobotomie.
Lucas est le chef de la meute DarkRiver depuis l'âge de vingt-trois ans. Il a vécu une enfance difficile après avoir perdu ses parents devant ses yeux. Il tente bien que mal de maîtriser sa meute sans compagne.

J'ai longtemps hésité à me lancer dans ce roman. La quatrième de couverture ne me tenté pas trop et ne mettait rien d'autre qu'une anomalie en avant. Et puis, il a aussi une bonne dizaine de tome qui suit. Mais voilà, j'ai vite adhérer aux personnages et à l'univers même si parfois l'auteure répète inlassablement les même choses.

J'ai ainsi pu découvrir ce roman d'un nouveau genre bit-lit signé Nalini Singh. Sasha et Lucas qui sont les deux personnages principaux m'ont tourné un peu en bourrique avec leurs sentiments et leurs barrières. Une fois que la compréhension est faite, Sasha est une femme vraiment intéressante avec ce qui lui arrive avec le PsiNet pour seul vision et à son peuple en qui elle ne peut qu'avoir confiance. La peur qui la submerge constamment va vite prendre un tournant auprès de Lucas qui va lui donner la possibilité d'être elle-même.

Mais le fond du problème est tout autre car Lucas convoite dans un premier temps un ou une psi pour résoudre un meurtre et la recherche d'un membre d'une meute de loup. Ça sera avec du recul qu'on comprend qu'un tueur en série psi s'en prend à des changelings. Il faudra aller encore au-delà pour apercevoir que Lucas a d'autres projets pour Sasha même si la mort dans l'âme il ne pourra y échapper.

Comme vous pouvez le constaté ce roman fut une agréable découverte. J'y ai découvert un univers fantastique bien rôdé qui ne laisse quasiment aucune place au doute. Le seul petit bémol que j'ai trouvé à l'histoire est que j'ai trouvé le tueur en série beaucoup trop facilement mais cela reste néanmoins superficiel car Sasha et Lucas sont deux personnages qui vont nous montré une partie d'eux qui risquent de faire des étincelles.

Esclave des sens est un très bon roman. Nalini Singh a créée deux personnages à forts caractères qui ont su me convaincre dans leurs péripéties et leurs fardeaux.

4/5.
2011. Bit-lit. Éditions Milady. 412 pages. 8€20.
Existe en version numérique.


You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram