Lune rouge de Julia M. Tean

08:00

Lana rêve qu'elle deviendra une tueuse depuis l'âge de huit ans. Ses rêves l'emmènent à tuer une personne dont elle tombera amoureuse. Elle aura droit à de l'aide dans un endroit où elle ne s'y attendait pas ainsi que l'amour.

Parviendra-t-elle à ne pas tuer l'homme qu'elle aimera ?


Lana a vingt ans et depuis son enfance, elle rêve de meurtre. Elle se met à la place de tueurs qui tuent leurs amoureux lors de la pleine lune rouge. Elle les imite également en jouant les somnambules. Pour extériorisé ses cauchemars, elle a écrit un roman sur ce qu'elle vit lors de ses crises mais quelques mois plus tard, ses crises se font plus forte.

Un roman assez éprouvant surtout sur certaines longueurs qui auraient pu être évité. J'ai toutefois apprécié la force de Lana qui combat une divinité qui veut revenir pour faire renaître un siècle des plus cruelles pour l'espèce masculine. En réalité dans le récit, j'ai eu du mal à entièrement entré dans le roman. Pourtant le roman m'avait l'air prometteur mais l'intrigue qui entoure Lana et l'homme dont elle va tomber amoureuse va être tout un subterfuge pour nous caché un essentiel sur la divinité qui veut revenir.

Malgré les longueurs, j'ai trouvé les descriptions et les liens entrent les personnages assez sympathique peut-être à part pour la meilleure amie de Lana qui perd un peu la boule au début. Julia M. Tean a écrit un roman dont l'âme forte du récit reste Lana qui sait ce qu'elle doit faire et ne pas faire. Durant quelques passages, on peut douter des capacités de Lana mais le tout réside dans l'âme sœur qu'elle trouvera et de l'aide qu'elle n'attendait pas venir. Je n'aime pas trop dévoiler la fin des romans donc je n'ai qu'une seule à dire, je n'ai pas du tout aimé la fin qui y est proposé.

Lune rouge fut une agréable lecture même si je sais d'avance que l'ensemble reste un peu trop propret même si il y a des scènes explicites. Je suis resté un peu en retrait du récit qui est détaillé par le point de vue de différents personnages et qui n'annonce rien de bon dès le départ du roman.

4/5.
2015. Fantastique, érotisme. Éditions Rebelle. 451 pages. 21€90.
Existe en version numérique.


You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram