La maison de la nuit, hors-série 1 : le serment de Lenobia de P. C. et Kristin Cast

08:00

Lenobia est une bâtarde mais pour ne pas sombre dans la déchéance de ce titre, sa mère la veut marier auprès d'un homme dont sa demi-sœur devait épouser avant qu'elle ne meurt.

Lenobia arrivera-t-elle à usurper l'identité de sa belle-sœur ?
Qu'elle risque peut-elle encourir ?
Est-ce qu'une personne pourrait lui vouloir du tort ?


Lenobia n'est qu'une adolescente d'une quinzaine d'année et elle sait que sa vie ne sera pas celle d'une duchesse. Étant la bâtarde d'un Duc, Lenobia se voit proposé par sa mère de prendre la place de sa belle-sœur qui vient de mourir pour qu'elle puisse se marier avec un richissime américain à la Nouvelle-Orléans.

Ce récit fut un coup de cœur. Je ne sais pas ce qu'il m'a le plus plu - même si ça ne se dit pas - entre le récit et le passé de Lenobia. Déjà que dans la saga de La maison de la nuit, je l'ai adoré pour son infinité avec les chevaux. Elle a se petit quelque chose de pur et qui dégage une telle force que ce fut un réconfort de la voir aussi jeune. Les auteures ont fait de Lenobia une force de la nature quand elle pense que se qu'elle vit, elle ne le mérite pas.

En réalité, en découvrant la jeunesse de Lenobia, je comprends enfin ce pourquoi elle sait battu quand elle fait face à un humain qui ressemble par sa personnalité à l'homme qu'on découvre dans le récit avant qu'elle ne devienne un vampire.  J'ai du me retenir de frustration vers la fin quand on découvre qu'elle est très forte et que j'aurai aimé la voir en tant que novice.

Le serment de Lenobia m'a tellement plu que j'aurai aimé en avoir plus que ces quelques petites centaines de pages qui m'a fait transporter dans le XIXème siècle.

5/5. ♥♥♥
2012. Fantastique, jeunesse. Éditions PKJ. 140 pages. 9€90.
Existe en version numérique.


You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram