Reste avec moi de Jessica Warman

08:00

Elizabeth est une jeune adolescente adulé qui est respecté au lycée. Elle se retrouve morte au côté d'un jeune homme qu'elle ne reconnaît pas du nom d'Alex.

Pourquoi se retrouvent-ils ensemble ?
Qu'est-ce qui les unies ?


Elizabeth a 18 ans le jour où elle meurt, le jour de son anniversaire. Elle ne se souvient pas de ce qu'il s'est passé durant les 1 ans qui a précédé sa mort et les circonstances de sa mort. Elle a un père, une belle-mère et une demi-sœur qu'elle considère comme sa meilleure amie ainsi que sa vraie sœur. Elle sort avec Richie de son vrai nom Richard. Lors de sa mort sur le yacht de son père qui porte son nom, elle fêtait son dix-huitième anniversaire avec ses amis.

"Pourquoi me rappeler un détail pareil, alors que des choses importantes s’obstinent à m’échapper ? La mort demande une patience que je n’ai pas. Pas encore."

Ce roman est d'une incroyable justesse. Même si il y a beaucoup de descriptif pour nous mettre dans le contexte, l'histoire se laisse lire avec son lot de questionnement. Elizabeth semble être une jeune femme bien dans ses chaussures ainsi que très sportif. Sauf que quand on commence notre lecture, Elizabeth vivait un calvaire mais elle n'arrive pas à mettre la main sur ce qui a pu se produire et c'est pour cette raison qu'on la suit après sa mort avec Alex Berg qui est mort environ un an avant elle.

En tant que lecteurs, on comprend que le destin des deux jeunes sont entremêlé mais par quoi ? Comme vous pouvez le comprendre, Jessiva Warman a mis au point un thriller assez surprenant sur la mort entre deux adolescents qui n'ont rien en commun et que tout oppose. Les personnages différents vont apprendre à se connaître grâce à ce qu'ils sont. En tant que fantôme, ils leur restent avec des choses à régler. Mais par où commencer ?

"Apparemment, personne n’est tout noir ou tout blanc. Le gris a l’air universel."

Les autres personnages du roman qu'on suit et qu'on découvre prouve qu'Elizabeth cachait quelque chose et pour que elle-même se souvienne elle devra aller de souvenir en souvenir pour comprendre. On découvre sa complexité ainsi que ce qu'elle dégage. Jessica Warman a fait de ce personnage une force mais qui a du mal à se remettre en question. Au fur et à mesure du roman, on découvre qui elle est même si à certains moments elle mériterait qu'on lui remette les idées au clair.

En ce qui concerne Alex Berg qui est auprès d’Elizabeth, on découvre un jeune homme qui cache qui il est. Ce qui est normal car pour qu'on puisse le comprendre, il faut que Elizabeth se souvienne. Ce personnage complexe ouvre un nouvel axe grâce à ce qu'il cache mais aussi par sa différence. Son aide est la bienvenue surtout lorsque l'ont découvre le fin mot de l'histoire. Un puzzle qui mêle deux fantômes pour qu'éclate une vérité qui est dur à révéler.

"Au début, c’était dur, comme tout ce dont on n’a pas l’habitude. Mon corps ne connaissait pas son rythme avant le début de l’entraînement. Là, j’ai compris pourquoi on pouvait tomber amoureux de la course. J’en suis bien tombée amoureuse : pour la première fois de ma vie, il me semblait que j’étais capable de tout. Mes jambes ont trouvé leur pas, j’ai appris à suivre leur mesure, et j’ai découvert ce que c’était que d’avoir la tête complètement vide. De passer des heures sans penser. Quand je courais, je me fichais de mon look et des « VIP » du lycée. J’oubliais les rumeurs qui circulaient à Noank, y compris parmi les jeunes de mon âge, sur la liaison que mon père et Nicole avaient entretenue des années durant avant la mort de ma mère. Je ne me demandais pas si Josie était ma demi-sœur biologique. Je ne pensais pas à ma mère, inconsciente dans une mare d’eau, de sang et d’éclats de verre. Je me contentais de me propulser sur le chemin, inspiration, expiration, un pied devant l’autre. Vous ne pouvez pas savoir à quel point je me sentais libre."

La complexité de l'amnésie des morts m'ont fait découvrir un univers vraiment intéressant. Les autres personnages que je ne cite pas comme Richie, le petit-ami de Elizabeth, et Josie, la demi-sœur de Elizabeth, qui sont bien plus au centre de l'histoire qu'il n'y parait et nous offre une multitude de questionnement mais aussi de réponse. Le portrait fait d'Elizabeth pourrait bien se fissurer par les découvertes qu'on fait à son sujet. Puis, la fin du roman, où on découvre vraiment la vérité ne nous laisse pas vraiment de surprise même si j'avais pu avoir un doute sur un autre personnage.

Reste avec moi m'a fait imaginé le pire sur Elizabeth mais le bouleversement que j'ai eu à la fin montre que l'auteure a su maîtriser son sujet sur les fantômes et également sur son thriller qui est organisé à la perfection.

"Tout ce que je souhaite, c’est qu’ils continuent à vivre. À aller de l’avant en sachant que chaque instant est précieux, que chaque jour représente un trésor."

4/5.
2012. Jeunesse, thriller. Editions Fleuve noir. 476 pages. 17€50.
Existe en version numérique.


You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram