William Clarck, tome 1 : l'éminence bleue de Guillaume Benech

08:00

William Clarck a une tendance au vol depuis quelques mois. Pour aider sa meilleure amie, Zoé, il fait une énième effraction qui tourne mal. William finit au poste de police dont son père vient le sortir de ce mauvais pas. Il n'est pas au bout de ses peines car en rentrant chez lui avec son père, ils découvrent le cadavre de sa mère (/femme) tuer par une personne qui en veut au père de William car il est un agent spécial.
Avec l'aide de Zoé, William entreprend d'aider son père, dont il pense qu'il va se jeter dans la gueule du loup, a arrêté le tueur.

Arriveront-ils à trouver le tueur ?


Pour un vrai roman, Guillaume Benech a su manier avec intelligence son intrigue autour du tueur ainsi que de péripéties qui emmènent William Clarck dans une sombre histoire au sein des agences spéciales parisienne et londonienne. Toutefois, bien que tout soit bien organisé, Guillaume Benech sait ce dont a besoin son personnage et de l'emmener dans les bas fond qu'est être agent secret. William est intelligent et a une tendance pour enfreindre l'autorité pour parvenir à ses fins. Ses connaissances au niveau informatique fait un peu la différence mais heureusement que Zoé est là pour l'épauler car sinon je me serai vite lasser de l'intrigue.

Les deux personnages avancent à leur rythme pour permettre une évolution beaucoup pragmatique. Même si William est le cerveau, Zoé, elle, fait les gros bras. Une situation un peu cocasse et du jamais vu depuis que je lis même si dans certains romans les héroïnes ont plus d'une flèche à leur arc. Cette fois-ci, j'ai aimé cette entente entre les deux personnages mais je me pose encore des questions sur leur réelle alchimie.

Vous allez surement me dire que la note que j'ai mise ne vaut pas du tout le roman mais je pense qu'il mérite cette note car l'intrigue est loin d'être fini et que bien que les péripéties soient nombreuses. William apporte une fraîcheur dans l'espionnage. Guillaume Benech a même su divertir et créer une ambiance assez spéciale en donnant la parole a des personnages que ne l'on connaît pas totalement.

L'éminence bleue amène sur des évènements qui sont loin d'être réglé.

4,5/5.
2016. Espionnage, jeunesse. Éditions Michel Lafon. 297 pages. 14€€95.
Existe en version numérique.


You Might Also Like

0 commentaires

Popular Posts

Like us on Facebook

Instagram